Luc

Bergougnoux

 
Luc Bergougnoux est né à Issoire en 1968 et a grandi à Sainte-Florine où habitent encore ses parents. Le hasard des mutations de l'Education Nationale a guidé ses pas dans la Nièvre où il vit et exerce la noble profession d'enseignant, professeur d'histoire et de géographie au lycée Alain Colas de Nevers.
Il garde des liens étroits avec la Haute-Loire où il passe l'essentiel de ses vacances dans un petit village, Pourcheresse pour les initiés, de la commune de Pébrac.
Luc Bergougnoux vient de publier son premier roman, « Le soldat perdu », enquête policière dont l'action se situe dans la vallée du Haut-Allier au cours des années vingt. Le récit intègre naturellement les composantes de la culture locale, en particulier culinaires...
 
 
Editions du Roure
Le sang d'une innocente est venu souiller les pierres du cloître de l'abbaye de Chanteuges. En cette fin des années vingt, au coeur du haut Allier où les travaux des champs et les prières quotidiennes rythment paisiblement la vie de chacun, cet assassinat sonne comme le présage d'un vent mauvais.
Afin d'exorciser les peurs, l'étranger constitue, ici comme ailleurs, un coupable idéal. Sa chéchia rouge est une cible évidente, perdue entre le vert sombre des forêts et celui, plus pâle, des blés en herbe.
Camille Defaux n'aime pas les cibles évidentes. Sa mémoire à vif, encore suspendue aux barbelés des tranchées, fait de lui un enquêteur incontrôlable, vigilant et tenace pour lequel la justice demeure le seul repère qui donne encore un sens à une existence de survivant.