François

Barruel

 
François Barruel, physicien de formation, Docteur 3ème cycle en physique, puis universitaire, a animé pendant quinze ans des Soirées sous les Étoiles, un mélange d'astronomie, de sciences, de légendes, de rêves et de poésie. Comme il le dit avec beaucoup d'humour, depuis qu'il s'est posé en Haute-Loire, il exerce le métier de « montreur d'ours » (les constellations) ou plus précisément d'animateur culturel en astronomie... en live... soirées sous les étoiles en plein champs, conférences, etc.
Et de temps en temps il écrit : « Outre le plaisir d'écrire... j'essaye de participer très modestement à des "retrouvailles" entre l'être humain et son environnement, du plus proche au plus lointain, de son jardin aux étoiles ! Le divorce entre l'homme et la "nature" qui l'entoure étant, à mes yeux, responsable de bien des maux dont on parle tant aujourd'hui sur la planète. »
 
 
Sang de la terre
2002
Le vent qui souffle, les mers qui se réchauffent, les volcans qui éructent, les blés qui lèvent, le Soleil qui inonde la Terre,... l'énergie est partout présente sur notre planète depuis les temps les plus anciens. Énergie de toujours qui a roulé les nébuleuses, les étoiles, les galaxies. Parcelle d'énergie qui a poussé les atomes crochus à s'assembler jusqu'à faire les brins d'ADN, les micro-organismes primitifs, les premiers poissons, oiseaux, mammifères...
Avec rigueur et clarté mais aussi humour et poésie, l'auteur décrit les différentes formes d'énergies. Les énergies fossiles (pétrole, gaz) qui ont rendu de grands services à l'humanité mais qui sont polluantes et en voie d'épuisement, l'énergie nucléaire si dangereuse dans sa production comme dans ses déchets. Les énergies renouvelables (biomasse, hydraulique, éolienne, géothermique, solaire) qui sont à notre disposition et peuvent amplement couvrir les besoins de tous les terriens s'ils savent être inventifs et un peu raisonnables.
 
 
Ellebore - Sang de la terre
2007
 
Les études paléontologiques montrent comment, en suivant les voies des mutations génétiques et de la sélection naturelle, nous avons gravi les échelons de la complexification biologique, depuis les algues, premiers organismes pluricellulaires, jusqu'aux grands singes, nos cousins. Avoir conscience de son histoire et de sa présence au monde, de sa responsabilité nous permet d'agir en connaissance de cause pour sa continuation ou sa disparition. C'est une histoire sidérale et sidérante qui nous est contée dans cet ouvrage qui se déroule sous nos yeux dans le temps et dans l'espace et nous fait voyager d'étoiles en étoiles, de galaxies en galaxies, de l'infiniment petit à l'infiniment grand.
Loin des prédictions catastrophiques, l'auteur conclut cet ouvrage sur un pari, celui que l'évolution procure aux humains les neurones suffisants pour passer de la conscience de soi à la conscience universelle, de l'esprit ordinaire à l'esprit universel.
 
 
Les trois spirales 2011
 
Voici dix histoires pour rêver. Dix histoires de vie car ce sont les constellations qui s’animent et vivent des aventures surprenantes, nous qui les croyions scotchées à la voûte céleste à tout jamais. Des histoires à ne plus savoir où l’on habite, sur Terre ou dans le ciel.
C’est parfois une enquête policière (Orion a été assassiné), parfois un entretien avec une célébrité céleste (Thuban qui fut une étoile polaire en 2800 avant J.-C.), parfois un parcours initiatique.
 
Nathan 1998
 
 
Ce peut être une rencontre entre générations (Lune et Saturne) ou bien un héros de la mythologie qui reprend du service (Hercule) ou encore une histoire d’amour (là-haut aussi… !)
Des histoires qui s'appuient, au départ tout au moins, sur des réalités astronomiques avant de « déraper » dans l'imaginaire - de la même façon qu'un roman historique s'inspire de faits réels. De telle sorte, qu'à l'aide de notes complémentaires et de cartes célestes; c'est aussi à une découverte du ciel étoilé et à l'acquisition de bribes d'astronomie que nous sommes conviés.
En fait, ces histoires sont surtout une invitation à aller nous balader sous les étoiles, à devenir noctambules dans les champs célestes.