Médiathèque de
St Vincent


Exposition

Quand les tapis racontent des histoires
Du 12 décembre 2011
au 15 janvier 2012
 
Les « ouvrages » exposés ont une histoire... C'est celle d'une rencontre entre des femmes de Haute-Loire.
Ces femmes ont la même passion :
 
Donner du plaisir aux enfants de leur territoire en leur lisant des histoires piochées dans la très riche littérature jeunesse d'aujourd'hui.
Elles s'y investissent chaque semaine pour le plus grand bonheur des plus jeunes au sein de l'association :
« Lire et Faire Lire 43 ».
Quelques unes , ont aussi l'habitude de se réunir pour quilter et réaliser des ouvrages collectifs ou individuels (tableaux, dessus de lit, sacs, divers objets et petits cadeaux) grâce à l'assemblage de petits bouts de tissus ayant appartenu à des vêtements usagés ou donnés par l'entourage. Certaines d'entre elles ont réalisé un sac à histoires « fabrication maison », d'autres des petits objets en tissu, oiseaux, ours , chaussons, maisons, tabliers ....
Christine un jour nous a apporté un magnifique dessin en tissu réalisé d'après un livre. Elle s'est ensuite lancée dans la réalisation de deux tapis à histoire, « la grosse faim de petit bonhomme », « la princesse.... ».
Suite à la présentation des ouvrages de Christine, l'idée a germé de se regrouper pour réaliser un tapis à histoire collectif . Nous nous sommes donc retrouvées au fil de l'année avec nos aiguilles à coudre, nos fils à broder, nos
 
Elle a choisi les lieux de l'histoire que nous avons essayé de retranscrire sur ces panneaux. Elle a également créé les personnages. Le reste du groupe a fait les « petites mains » et proposé des tissus pour telle montagne, telle prairie, tel parc, telle maison ... Chacune y allait de son conseil, de sa petite touche personnelle, de son bout de dentelle, de son bout de tablier de la grand-mère ou de son bout de jupe ou de rideau. Ce furent des beaux moments de plaisir partagés.
A l' occasion d'un déplacement à la fête du livre jeunesse de St Paul Trois Châteaux, nous avons rencontré un groupe de femmes d'Ardèche avec qui nous avons passé un week-end pour commencer la réalisation d'un deuxième tapis puisque « Claire et l'oiseleur » est un conte ardèchois. Là encore les échanges furent riches et intéressants. Ces tapis à histoire , nous sommes heureuses de vous les présenter.
ciseaux, nos galons, dentelles, bouts de tissu et nous nous sommes lancées dans l'aventure.
Christine avait, bien en amont, réfléchi à la façon d'interpréter l' histoire :
 
Il nous permettent de temps en temps de rendre nos lectures plus ludiques pour les enfants puisqu'ils pourront en plus du livre manipuler
« Claire et l'oiseleur ».  
les personnages de l'histoire.
Quoi de plus magique pour eux !!!
A travers ces réalisations nous voudrions faire un petit clin d'œil à ces femmes américaines du XVII ème siècle qui furent les pionnières en matière de patchwork si inventives, habiles, solidaires et engagées malgré une vie dure et avec peu de loisirs. Elles échangeaient leurs bouts d'étoffe et le soir au coin du feu cousaient, assemblaient pour fabriquer de nouveaux vêtements, de nouvelles couvertures pour la maison. Dans chaque ouvrage on pouvait donc reconnaître des morceaux de vêtements usagés, c'était amusant. Nous nous sommes même laissé dire que certains de leurs motifs avaient une signification particulière qui en temps de guerre a permis de sauver de nombreuses vies.