En novembre 2011, à la médiathèque de Saint-Vincent

Exposition Maryse Collange :
« Tout un monde »

Maryse habite et a installé son atelier à St Vincent, en passe de devenir le « Barbizon » de l'Emblavez. En préparant cette exposition, Babeth Cultien a recueilli ces propos.

« Depuis l'âge de 12 ans j'aime gribouiller, m'exprimer à travers la peinture. Exprimer mes sentiments, mes émotions. Depuis quelques années je fais partie d'un groupe de peintres amateurs au Puy en Velay.
J'aime travailler avec mes mains, la peinture est pour moi un travail manuel mais c'est aussi beaucoup plus profond, je sens bien qu'il y a aussi un travail thérapeutique. J'aime la texture de l'huile et l'odeur qui emplit mon atelier. J'aime jouer avec les couleurs, avec la matière, avec l'épaisseur.
Mes sujets préférés sont sans aucun doute la nature, les fleurs. J'ai la chance d'habiter sur les hauteurs de Saint-Vincent et chaque jour je ne me lasse pas des paysages qui changent en fonction des saisons, la lumière du matin, la brume de l'automne, les verts éclatants du printemps. J'aime jardiner, m'occuper de mes fleurs, peindre c'est un peu rester dans ce rapport à l'extérieur.
Je travaille irrégulièrement, en fonction de mes humeurs. Je prends aussi des photos et je les interprète ensuite à ma façon dans mon atelier. J'aime laisser couler la peinture, m'en remettre aussi au hasard.
Pour moi la peinture c'est un long cheminement, chaque tableau représente un moment de ma vie, une étape, certaines choses sont derrière moi définitivement. En dehors de la peinture j'aime lire et cuisiner, inventer de nouvelles recettes et puis là encore il y a des matières, des couleurs, des associations intéressantes, des mariages improbables.
Le cheval c'est pour ma fille Mathilde, c'est sa passion et j'avais envie de lui faire plaisir. »
Vernissage dimanche 6 novembre à 11h
Même si le temps était maussade, même si la Loire avait menacé toute la nuit de sortir de son lit, les habitués de la bibliothèque et les autres, fort nombreux sont venus voir l'exposition ; on a même dû pousser les murs de la bibliothèque, pour que tous puissent entrer !
Entre les lecteurs habitués à échanger leurs livres et les invités de Maryse, voisins, amis venus pour certains d'autres départements, l'ambiance était agréable et détendue. La bibliothèque a pour vocation d'accueillir tout le monde, jeunes et vieux, lecteurs et non lecteurs ; les expositions, les rencontres, les conférences sont pour nous l'occasion d'ouvrir largement nos portes, de montrer que la culture est affaire de chacun, nous aimons lorsque les générations se mélangent et que se forment des petits groupes de gens curieux qui se rencontrent, échangent et discutent.
Le buffet était soigné, tout en couleur, le vin servi très frais. Maryse était très émue lorsqu'elle a pris la parole pour parler de sa passion, de son amour pour Van Gogh et de son cheminement personnel.
Elle reviendra rencontrer les élèves de l'école publique qui auront sans doute beaucoup de questions à lui poser.
Babeth Cultien