Mercredi 16 juin, la médiathèque recevait Jacques Estager, responsable du secteur bandes-dessinées à la Bibliothèque Départementale de Haute-Loire. C'était la suite d'une rencontre en juin 2009 où il avait été question du blanc dans la BD. Pour poursuivre son propos, Jacques a présenté des bandes agrandies de Tardi, Sfar, Hergé, et autres planches remarquablement composées.
Une case c'est un peu une maison, le sage dit :
« les cases sont des petites maisons en bambou qui empêchent le vent harmonieux de souffler sur ta page » et « ton besoin de dessiner dans des cases est illusoire et correspond à la peur que tu éprouves à laisser parler en toi le Grand Tout. »
La bande dessinée se trouve à la croisée de deux chemins, un chemin d'écriture littéraire et un chemin d'écriture graphique, mais où se situe le lecteur ? Où se porte son regard ?


Jacques nous a donné quelques clés pour mieux lire et donc mieux apprécier la B.D. Il est venu avec dans son sac des petites merveilles, des nouveautés triées sur le volet que vous pouvez emprunter et découvrir.
 
Quelques titres :
  • Jérôme et les fourmis rouges de Davide Cali
    et Juliette Boulard - Sarbacane (jeunesse)
  • Les fables de la poubelle de Krassinsky
    - Poisson Pilote
  • L'invitation par Jim et Mermoux - Vents d'ouest
  • Le Bibendum céleste de Nicolas de Crécy
    - l'intégrale – Les Humanoïdes Associés
  • L'île au poulailler de Laureline Mattiussi
    - Treize étrange
  • Trompe la mort de Alexandre Clérisse - Dargaud
Babeth Cultien