L'après-midi fut consacré aux « lectures gourmandes »