Groupe de lecture adultes : Livre Inter 2011 ... C'est parti !

Sitôt connue la liste des 10 livres sélectionnés pour la 37ème édition du Livre Inter, Babeth et Christelle les ont acquis ... et le lundi 11 avril nous nous les sommes répartis. Deux mois pour les lire tous, ... pas de temps à perdre !

  • Olivier ADAM - Le cœur régulier (L'Olivier)

  • Claude ARNAUD - Qu'as tu fait de tes frères ?
    (Gr
    asset)


  • Pierric BAILLY - Michael Jackson (POL)

  • Lionel DUROY - Colères (Julliard)

  • Philippe FOREST - Le siècle des nuages (Gallimard)

  • Christian GARCIN - Des femmes disparaissent (Verdier)

  • Mathieu LINDON - Ce qu'aimer veut dire (POL)

  • Yves RAVEY - Enlèvement avec rançon
    Editions de Minuit)


  • Olivia ROSENTHAL - Que font les rennes après noël ? (Verticales)

  • Chantal THOMAS - Le testament d'Olympe (Seuil)  

Livre Inter 2011 ... C'est fini !

par Babeth Cultien
Comme chaque année dix livres avaient été sélectionnés par les journalistes de la station ont circulé entre une quinzaine de lecteurs. Cette année encore un thème réunissait tous ces ouvrages : celui de la famille, des relations au sein de la fratrie et de l'adolescence ; que ce soit dans le Paris de la fin des années 60 pour Claude Arnaud - Qu'as-tu fait de tes frères ? - à Montpellier dans le milieu étudiant d'aujourd'hui pour Pierric Bailly - Mickael jackson - ou autour du grand philosophe Michel Foucault pour Mathieu Lindon - Ce qu'aimer veut dire - Un choix de livres qui dessinent les contours des relations humaines et leur complexité. Chantal Thomas - le testament d'Olympe - nous plonge au cœur du dix-huitième siècle sous le règne de Louis XV et dévoile le destin cruel d'Apolline et Ursule, deux sœurs éprises de liberté. Philippe Forest - Le siècle des nuages - dans un roman ambitieux raconte son père aussi bien que l'histoire de l'aviation, deux récits qui s'imbriquent, des références historiques et littéraires qui se croisent et comme souvent chez cet auteur, la question du deuil qui hante et revient sans cesse. Olivier Adam - Le cœur régulier - nous entraîne au Japon sur les traces d'un frère, dans un village où se retrouvent les candidats au suicide et le thème de la disparition, chère à l'auteur se déploie, portée par une écriture fluide et précise. Lionel Duroy - Colères - quant à lui évoque la difficulté de transmettre, il dit le désarroi, il parle à voix basse et soliloque, il se montre sensible et faible et ne cache pas la difficulté d'aimer. Christian Garcin - Des femmes disparaissent - a choisi le genre policier et la civilisation chinoise pour peindre le portrait d'un homme au service des opprimés, on y trouve un chien errant, une médium et une enfant perdue. Yves Ravey - Enlèvement avec rançon - dans un roman bref au dénouement diabolique réunit deux frères, ils ont en commun des souvenirs lointains et se retrouvent pour faire un mauvais coup, il n'y a aucune morale dans ce récit juste la terreur qui enfle et nous laisse mal à l'aise.
Mais le livre qui a remporté le prix du Jury est celui d'Olivia Rosenthal (ci-contre) - Que font les rennes après Noël ? - Un roman construit avec adresse qui met en parallèle le destin d'une enfant qui croit encore au père Noël et celui d'hommes qui sont en contact avec les animaux (éleveur, paysan, boucher, soigneur...) Un livre qui interroge notre rapport aux animaux, qui s'amuse à déplacer le curseur entre animalité et humanité, finalement qui sommes-nous et que sont ces animaux que nous aimons, que nous protégeons, que nous mangeons ? Un roman polyphonique qui n'est pas dénué de philosophie et d'humour.

C'est sous la présidence de l'écrivain franco-libanais Amin Maalouf que le jury s'est retrouvé dans les murs de France Inter, c'est plus modestement à la bibliothèque de Saint-Vincent que les lecteurs de l'Emblavez ont voté. Cette année aucun livre n'a fait réellement l'unanimité, les avis étaient très partagés et les débats passionnés.